Article réservé à nos abonnés Premium

Quand Paris muscle son attractivité

Si le Brexit promet des lendemains difficiles pour le Royaume-Uni, le divorce entre Londres et l’Union européenne représente des opportunités pour Paris. Pour obtenir la mise et devenir la première place financière européenne de l’après-Brexit, la région capitale, épaulée par le gouvernement, tisse sa stratégie entre espoirs et arguments.

Quinze mois se sont écoulés depuis le vote du Brexit et force est de constater qu’un vent d’incertitude persiste au Royaume-Uni. « Pour les entreprises, (...)

Vous souhaitez lire cet article PREMIUM ?

Il est réservé à nos abonnés PREMIUM