Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Marché hôtelier français : des performances positives en septembre (In Extenso)

En partenariat avec

© In Extenso

Grâce à une activité touristique soutenue au T3 2017, l’activité hôtelière française a signé une belle saison estivale. En données cumulées sur ces trois mois, la fréquentation aérienne sur le territoire national a progressé pour atteindre pour la première fois le cap des 120 millions de voyageurs à ce stade de l’année. En septembre, l’hôtellerie française enregistre de très bons résultats, avec des progressions sensibles à la fois de la fréquentation et des prix moyens. Les RevPAR (Revenu moyen par chambre disponible) sont donc en hausse sur l’ensemble des catégories. A fin septembre 2017, le secteur enregistre une augmentation d’environ 3 % de RevPAR, portée par une nette progression de la fréquentation de presque 4 %.

De bons résultats en septembre, en Ile-de-France, avec des croissances de la fréquentation et des recettes moyennes par chambre louée. Les taux d’occupation sont supérieurs à 85 % au sein de l’hôtellerie parisienne, confirmant la reprise de l’activité. Quant aux prix moyens, ils progressent de 1 % sur le segment Luxe & Palaces, à 4 % sur l’hôtellerie Economique par rapport à l’année dernière. Septembre est un mois fort de l’année. Les salons comme Maison & Objet, Première Vision… ont permis aux hôteliers d’accroitre les taux de remplissage et les chiffres d’affaires sur une quinzaine de jours. A fin septembre, et sans surprise, les RevPAR sont en hausse sur l’ensemble des segments, avec des taux d’occupation en accroissement, mais des prix moyens en retrait. « Les premiers mois 2017 montrent une reprise concentrée sur la fréquentation, mais avec encore des difficultés à travailler le prix moyen », constate Philippe Gauguier, associé Tourisme, Culture et Hôtellerie chez Deloitte.

En régions (hors Côte d'Azur), les RevPAR sont en progression sur toutes les catégories de l’ordre de 4 % à 5 % au mois de septembre. Cette progression est liée à de bons niveaux d’occupation (supérieurs à 70 %) et à la hausse des prix moyens. Certaines grandes métropoles françaises ont enregistré d’excellents résultats et ont tiré les performances vers le haut telles que Bordeaux, Lille, Strasbourg, etc. Les bonnes performances des catégories supérieures ont permis une croissance d’environ 2 % de RevPAR à fin septembre 2017.

Sur la Côte d'Azur, se constatent des RevPAR en progression sur toutes les catégories, allant de 1 % sur l’hôtellerie Super-économique à 9 % sur le Milieu et Haut de gamme. L’hôtellerie niçoise retrouve une fréquentation quasi normale, soit un taux d’occupation de 90 % au sein du marché hôtelier Haut de gamme & Luxe et 87 % d’occupation sur le segment Milieu de gamme.

Le marché des résidences de tourisme poursuit sa croissance. Au mois de septembre 2017, les RevPAR sont en progression en région Île-de-France et en Province sur l’ensemble des catégories par rapport à l’année dernière. Cette augmentation s’explique par une fréquentation soutenue sur le territoire. A fin septembre, les revenus moyens par appartement disponible sont en progression de l’ordre de 2 % à 3 % en région parisienne contre un repli en Régions (-1 % sur l’Economique et -3 % sur le Milieu de gamme) du fait de la baisse des chiffres d’affaires hébergement.

Business Immo