Point de vue d'Olivier Delepine, Schneider Electric

Quand l’IoT façonne la prochaine génération de professionnels du bâtiment

© WrightStudio / Fotolia

On dénombrait près de 10 milliards d'objets connectés en 2015 et ce chiffre devrait bondir à 34 milliards, d'ici 2020. Cette croissance de l’IoT n’a rien de surprenant. L'Internet à large bande s’est démocratisé, les coûts technologiques diminuent, l'utilisation des smartphones devient omniprésente tandis qu’un nombre croissant d'appareils intégrant des capteurs et des capacités wi-fi voient le jour. Le secteur de la gestion des bâtiments n’échappe pas à cette évolution.

Le développement de l'IoT au sein des bâtiments génère d’immenses quantités de données : une véritable opportunité pour les propriétaires et gestionnaires capables d’en exploiter les enseignements. L’enjeu : améliorer considérablement la performance des bâtiments. Ainsi, selon une récente étude, 63 % des gestionnaires de bâtiments se déclarent intéressés par le déploiement de nouvelles technologies digitales – telles que l'analyse intelligente – afin d’optimiser les décisions et les opérations de maintenance. De plus, 89 % escomptent un retour sur investissement de l'IoT dans les trois ans.

Parallèlement, la législation mondiale telle que la directive sur la performance énergétique des bâtiments au sein de l'Union européenne, a élevé l'efficacité énergétique des bâtiments au rang d’une obligation pour la filière. Les avantages fiscaux pour les bâtiments écologiques et certifiés LEED, aux États-Unis, ont également aidé les propriétaires et gestionnaires de bâtiments à appréhender l’impact positif de l'efficacité énergétique sur leurs résultats nets, et ce, tout en améliorant les conditions de vie des occupants. Enfin, l'efficacité des espaces de travail, par la création de lieux confortables, productifs et moins énergivores, est également au centre des préoccupations.

L’exploitation des données issues du bâtiment a par ailleurs détourné l'attention – jusqu’alors centrée sur les fabricants d'équipements – sur les intégrateurs systèmes et les équipes de maintenance. Même les systèmes de gestion des bâtiments (BMS), véritables épines dorsales de tout bâtiment intelligent, ont été banalisés au fil des ans. De fait, ce virage vers l’IoT fait considérablement évoluer le rôle des professionnels du bâtiment. Il crée de nouvelles exigences tandis que de nouvelles questions émergent. Comment intégrer efficacement et stratégiquement cette technologie intelligente dans les systèmes des bâtiments ? Comment peut-elle s'interfacer avec les nombreux autres dispositifs au sein de nos bâtiments et de nos maisons ?

La gestion des systèmes BMS intègre désormais ces nouvelles technologies. Elle relève des gestionnaires de bâtiment qui voient, en conséquence, leur rôle évoluer. Mais pour appréhender pleinement ces technologies connectées, il leur est nécessaire d’acquérir de nouvelles compétences telles que l’analyse des données. Ils doivent au même titre étendre leurs connaissances afin de gérer efficacement l’ensemble des technologies du bâtiment moderne. Enfin, il leur est nécessaire de collaborer avec les bons intégrateurs systèmes à même d’installer et de gérer des solutions énergétiques complètes, intelligentes et optimisées.

L’arrivée d’une nouvelle génération de gestionnaires de bâtiment, pour faire face aux départs en retraite de leurs prédécesseurs, constitue un autre enjeu d’envergure pour le secteur. Car si ces jeunes professionnels sont compétents en matière de connectivité réseau et de technologies de l'information, ils manquent souvent de connaissances pointues dans le domaine des systèmes mécaniques.

La clé du succès de ces professionnels, qu’ils soient aguerris ou moins expérimentés, réside désormais dans l’acquisition d’une connaissance exhaustive de toutes les composantes de la gestion énergétique : l'éclairage et le contrôle des pièces, la distribution de l'énergie, les données, le contrôle des systèmes de CVC (chauffage ventilation climatisation) et la surveillance de l'énergie.

Pour relever ce défi, ces acteurs ont l’opportunité de s’appuyer sur des experts de l'industrie capables de les accompagner dans les domaines stratégiques suivants :
• Des formations pointues autour des défis les plus critiques auxquels ils sont confrontés et des solutions pour y répondre.
• Un réseau ouvert de professionnels du bâtiment et d'intégrateurs systèmes, qui favorise le partage d'idées et la mise en œuvre de bonnes pratiques.
• L'accès à des solutions technologiques de pointe qui accompagneront le futur des bâtiments intelligents.

Dans un monde où la technologie évolue sans cesse et offre l’opportunité de créer des bâtiments d'une efficacité énergétique sans précédent, la croissance future reposera sur la formation et des connaissances pointues. Elles permettront de soutenir les intégrateurs systèmes dans le développement de leur activité et fourniront à la filière professionnelle un meilleur contrôle sur l'environnement complet des bâtiments intelligents de demain et ce, tout au long de leur cycle de vie.