Article réservé à nos abonnés Premium

L’obsolescence, nouvelle martingale des opérateurs immobiliers

Le spectre de l’obsolescence, cet hydre à plusieurs visages, a déferlé sur l’immobilier français. Rien de plus logique pour une industrie qui s’inscrit désormais dans un cycle de renouvellement plus que dans un cycle de production de nouveaux mètres carrés. Naturelle, programmée, organisée – du moment qu’elle n’est pas simplement subie –, l’obsolescence fait désormais partie intégrante du quotidien des opérateurs immobiliers, propriétaires et grands utilisateurs. Après la prise de conscience et la prévention, voici venu le temps de la curation ou de l’action. Ou quand l’obsolescence se transforme, avec de la vision, des solutions et un peu de Capex, en irrésistible(s) opportunité(s)…

Aujourd’hui, le 29 rue des Sablons, dans le 16e, est le siège d’un major de la transformation digitale, One Point, qui joue un rôle (...)

Vous souhaitez lire cet article PREMIUM ?

Il est réservé à nos abonnés PREMIUM