Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Pourquoi il est important d’anticiper l’arrivée de la 5G dès maintenant ?

L'arrivée de la 5G dans les années 2020 promet de jeter une ombre sur la 4G et la 3G, respectivement déployés sur le marché dans les années 2010 et 2000. Et, pour WiredScore, il faut s’y préparer sans attendre. Il en va de la qualité d’usage d’un immeuble de bureaux et in fine de la valeur d’un actif immobilier.

© tanaonte / Fotolia

La 5G, kesako ?

La 5G, c’est d’abord une rupture technologique plus marquée que les évolutions précédentes 3G et 4G. Pour trois raisons majeures : l’utilisation de nouvelles bandes de fréquences, les évolutions dans la conception des réseaux radio et la nécessité d’une nouvelle gestion logicielle du réseau et de ses composants pour adapter le fonctionnement du réseau aux besoins finaux des consommateurs.

La 5G, c’est également une nouvelle technologie prometteuse qui va bien au-delà d’une simple augmentation des débits accessibles. Elle apporte une réponse à trois enjeux fondamentaux à trois catégories d’usages : accompagner la consommation toujours plus importante de données, rendre possible la multiplication et la densification des objets connectés, développer des connexions ultra-fiables et ultra-réactives, en particulier nécessaires pour la voiture autonome.

La 5G, quel impact sur l’immobilier ?

Les impacts de l’arrivée de la 5G sur l’immobilier ne seront pas neutres. Il en va de la qualité d’usage future d’un immeuble et de la valeur d’un produit. Souvenons-nous de l’impact qu’a eu la généralisation du haut débit et de la connectivité sans fil. La mobilité à tout crin, voulu par les utilisateurs et pensée par les opérateurs immobiliers, a interrogé la notion même de bureau, qui n’est plus un passage obligé. Il a également remis en question sa vocation, de moins en moins utilitaire et de plus en plus sociale. Comme l’a démontré une étude de WiredScore, la qualité de la connectivité est une composante essentielle de l’expérience de travail. Mieux, elle compose une partie de la valeur d’usage de l’actif immobilier.

Les impacts de la 5G seront tout aussi capitaux sur l’immobilier. La connectivité en mobilité ne sera plus une option mais une obligation non seulement à l’intérieur des bâtiments mais aussi à l’extérieur et dans les lieux publics. Cependant, l’utilisation de bandes de fréquences encore plus élevées que la 4G actuelle combinée à l’amélioration de l’isolation thermique des bâtiments rendra de fait la transmission du signal plus problématique depuis les réseaux outdoor vers l’intérieur des bâtiments. Dans cette nouvelle équation, la qualité de la connectivité constituera une caractéristique différençiante entre deux actifs. Par ailleurs, le besoin de couverture sur des bandes de fréquence très élevées imposera l’installation d’une plus grande densité d’antennes au sein de l’espace public. Dans les zones urbaines denses, les bâtiments seront les endroits les plus performants pour accueillir ces antennes. Il est urgent d’anticiper ce besoin de surface en toiture, avant que la puissance publique ne l’impose.

La 5G, comment se préparer ?

La transition vers la 5G s’effectuera sans doute de manière continue. Elle met surtout aujourd’hui en lumière le sujet de la couverture mobile indoor, qui existe déjà avec la 4G.

Pour anticiper ces déploiements de technologies à l’intérieur des immeubles, il est nécessaire de prévoir une infrastructure apte à développer une connectivité irréprochable, de qualité, sécurisée et résiliente. Plus que jamais, la connectivité est un argument, une première nécessité. Elle sera, demain, un nouveau service immobilier. Wiredscore s’engage à le labelliser.

Mots-clés : WiredScore
Business Immo