Bureau
Taxes sur l'immobilier

Ce qu'en pensent les professionnels...

Promoteurs, investisseurs, utilisateurs : personne n’échappera, en 2011, à la matraque fiscale. Les promoteurs avec la hausse de la redevance pour création de bureaux dont le montant enregistre, dans certaines localisations, une inflation sans précédent. Les utilisateurs qui se voient refacturés, par leurs charmants propriétaires, la hausse de la taxe annuelle sur les bureaux en Ile-de-France dans des proportions parfois exponentielles. Les investisseurs qui, indirectement tout du moins, vont enregistrer un manque à gagner sur les cash-flows générés par leur patrimoine. Investisseurs qui pourraient se voir taxer leurs bureaux vacants dès la 2e année de mise en exploitation. Réactions en chaîne à cette avalanche de taxes…