Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Du Kanye West dans mon immeuble

Kanye West © Marcus Linder/Flickr

Usages et technologies évoluent à la vitesse de l’éclair, bousculant l’immobilier dans leur course effrénée. Propulsées à l’ère servicielle après l’agonie de l’époque industrielle, les entreprises font face à de nombreux défis : la tertiarisation de l’économie a fait des hommes sa principale matière première et du bureau son principal outil de production. Et une nouvelle donne vient rebattre les cartes de ces certitudes. Télétravail, cohabitation transgénérationnelle, révolution numérique, urgence écologique, mobilité durable, nouvelles formes de travail, accélération des rythmes, difficultés à déconnecter, temps prescrits professionnels et personnels bousculés, place de la famille et normes sociales repensées, nouvelles appétences de la nouvelle génération qui a troqué la promesse de sécurité contre la quête de sens dans son pacte d’engagement envers son employeur… Les nouveaux éléments à prendre en compte pour performer sont innombrables. Le monde s’est complexifié. Alors, pour permettre aux entreprises de faire face, les professionnels de l’immobilier préparent leur mue.  

Ainsi, Nexity présentait cette semaine les résultats de sa grande étude sur les pratiques managériales et leur (nécessaire) traduction immobilière, matérielle et spatiale. Sa restitution lors d’un Matin de Business Immo fut l’occasion d’échanger sur la nécessaire transformation des bureaux. Les espaces, en formidable incarnation, catalyseurs et même accélérateurs de changements, doivent désormais se penser au-delà de la simple fonctionnalité, comme un lieu que l’on choisit, un endroit où l’on a envie d’aller, où l’on a besoin de venir pour retrouver sa communauté de travail. Évoquant tant le siège social d’Yves Rocher, «  ancré dans son territoire, et où esthétique et éthique s’affichent clairement dès l’extérieur  » qu’un site de Spotify « dont certains espaces pourraient arborer, demain, un desing signé Kanye West, pour une image forte et fédératrice », Emmanuelle Duez, fondatrice de The Boson Project, lance un défi aux professionnels de l’immobilier d’entreprise. « 30 % des métiers de 2030 n’existent pas encore. 50 % des compétences actuelles n’existeront plus d’ici deux ans. 91 % des collaborateurs français estiment être spectateurs de leur carrière. Donner du sens à leurs valeurs : voilà à quoi doivent répondre le management comme l’espace. »

Alors, poussés en ce sens par l’impérieuse nécessité des entreprises d’attirer, fidéliser et tirer le meilleur de sa principale ressource (ou plutôt offrir le meilleur à son premier composant) que sont les hommes, l’immobilier se repense. Pour ne pas se trouver boudé par le marché, obsolète avant d'être vétuste, il prend enfin en compte sa vocation  première : servir des usages. Il ne s’agit plus là que de mètres carrés, de localisation et de normes à respecter, mais de concevoir des lieux vecteurs d´images, capables d’incarner les valeurs de l’entreprise et de soutenir son organisation, au service du travail qu’y fournissent les collaborateurs, en tant que collectifs. Voilà le plan d´attaque des acteurs de l’immobilier de demain.  

En partenariat avec BureauxLocaux, 1er site d'annonces immobilières de bureaux, coworking, commerces et entrepôts.

Business Immo