En Ile-de-France, toujours pas d'ajustement des prix mais une baisse notoire des volumes de transactions