Business Immo, le site de l'industrie immobilière

L'Afrexim recommande de ne pas tenir compte de la hausse programmée des droits pour ses expertises 2013

L’Afrexim a pris bonne note du projet de loi visant à permettre aux départements de relever leur barème de droits de mutation sur les transactions immobilières de 0,7 % au maximum pendant une durée de deux ans.

Cependant, au regard des nombreuses incertitudes concernant ce projet (date d’application éventuelle, durée,…) et devant les délais nécessaires aux départements pour mettre en œuvre (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.


Se connecter S'abonner Acheter cet article
Mots-clés : AFREXIM, Droits de mutation