Brexit, an I

© Business Immo

À qui profitera le Brexit ? Au solaire Paris qui cultive non sans mal le sillon creusé par le Grand Paris ? Ou à la multipolaire Allemagne qui a autant de marchés à offrir à l'appétit des investisseurs et des entreprises à vocation internationale ? Plus d'un an après le surprenant vote des Britanniques en faveur d'une sortie en bonne et due forme de l'Union européenne, la question reste entière.

Gouvernants, ne vous emballez pas trop vite. Londres a peu perdu de sa superbe. Il conserve intacte sa place enviée de cité financière de l'Europe. Opérateurs immobiliers, n’allez pas trop vite. Indétrônable, la capitale britannique reste cette plate-forme immobilière avancée de premier plan. Certes, elle cède quelques pouces de terrain à Paris qui commence enfin à organiser la riposte. Avec un argument de poids : le Grand Paris qui veut à l'évidence s'inspirer de la success-story londonienne quelques années plus tôt. Et une incantation forte : la start-up nation, expression forgée de toutes pièces par le président Macron qui entend peser de tout son poids dans la bataille Paris/Londres pour la victoire de l'attractivité économique.

Ces arguments seront-ils suffisants pour détrôner Londres de sa sacro-sainte place de cité financière de l'Europe ? Rien n'est moins sûr, d'autant que la concurrence est rude sur le champ de bataille européen. Discrète mais efficace, l'Allemagne entend bien tirer elle aussi les marrons du feu. Sur le strict plan immobilier et sur le plan des chiffres, la balance penche franchement en faveur de notre voisin allemand. Certes Berlin n'est pas Paris, mais Francfort, Hambourg, Düsseldorf, Munich... pèsent bien plus lourd que Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes ou Montpellier. L’une des clés de la bataille économique à laquelle se livrent les grandes métropoles européennes pourrait aussi se trouver dans la résilience de ses marchés secondaires. Et à ce petit jeu-là, la France risque de surprendre, dans le bon sens du terme.

> Commander le magazine #138
> Consulter le magazine #138 dans le kiosque Business Immo

Brexit, un an après

 

Mots-clés : Brexit, Grand Paris, Bi138, Macron