Le coût fiscal immobilier peut atteindre jusqu’à 60 % du montant des loyers, selon le baromètre Almacg