Point de vue de Stéphane Bureau, HumaKey

En 2018, "osons la Rencontre..." pour humaniser nos villes

© D.R.

À l’heure où nos territoires, nos villes, sont en pleine mutation, digitalisés, nos services ubérisés pour être plus performants, et nos espaces de travail toujours plus connectés, demeurons plus que jamais vigilants sur la finalité de ces révolutions à venir.

Seront-elles toujours au service du capital humain ?

Ne risquons-nous pas d’aller vers des villes livrées clé en main, orchestrées, prédictives, voire aseptisées, est-ce cela la promesse d’un nouveau vivre ensemble, une ville sans âme ?

Ce qui fait la ville, c’est la relation entre les êtres Pierre Sallenave

Notre défi si nous voulons que la Smart City ait du sens, c’est d'aller à la rencontre de l'autre, c'est réinventer le lien humain, en demeurant "connectés" (...) à nos émotions, celles qui parlent de nos envies, de nos besoins mais aussi de nos espoirs et nos rêves bien sûr !

Bâtir une ville, c’est d’abord une histoire humaine : dessiner, construire, ériger, pour façonner l’espace et y créer la vie.

Bâtir une entreprise, c’est aussi une histoire de « bâtisseurs », d’hommes et de femmes qui un jour croisent votre chemin et vous accordent leur confiance, en apportant chacun leur talent.

Prenons le temps de l’écoute, de la compréhension, de l’engagement, qui nous fait passer d’une relation à une vraie rencontre, celle qui ressource, qui inspire et qui ouvre le champ des possibles…

Mais « oser la rencontre », pour reprendre les mots du philosophe et humaniste Jean Vanier, c’est oser la rencontre avec la différence. Porter l’histoire qui est la nôtre et porter un regard aidant et bienveillant sur l’histoire des autres, qu’ils soient en situation de précarité, de dépendance, ou de handicap.

Nous avons tous fait un jour l’expérience d’une telle rencontre et pu témoigner de la force, de l'énergie et de la grande la richesse qui s’en dégage.

Si nous voulons créer une ville inclusive, ouvrons nos regards citoyens sur nos fragilités, apprenons à les comprendre et à intégrer chaque talent pour co-construire la ville de demain.

Le monde virtuel de notre économie collaborative a eu besoin de se rencontrer, en créant des communautés, des tribus, demeurons attentifs à la communauté des plus fragiles. Mais notre sol est fertile, et de belles initiatives ont été prises dans ce domaine. Des associations ou des startup sont nées mettant en avant des espaces pour les demandeurs d’emplois, des nouvelles technologies pour améliorer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, ou la mise en oeuvre d’ateliers de sensibilisation positive à la différence.

Nous souhaitons un immobilier ouvert sur le monde, passionnant et passionné, un monde qui fait de la mixité des usages une règle, alors construisons des territoires et des villes qui font de la mixité des talents une vraie richesse partagée et dont le capital humain constitue la clé de voute.

Par ces rencontres, nous aurons ainsi tenu non plus une mais deux promesses : mieux vivre ensemble et donner du sens à la ville !

Mots-clés : Smart City, Startup