Les pratiques abusives : le constat de l'ADIL 75

L’ADIL 75 présente les nouvelles dérives et les arnaques qui sévissent aujourd'hui dans le domaine de l'immobilier.

Publié le

Une étude produite par

Nous avons relevé depuis novembre 2010, une nouvelle escroquerie au logement, le "mandat cash". Sur différents sites internet et particulièrement sur le site leboncoin.fr, une annonce propose un logement spacieux, attractif, offert à la location à un prix défiant toute concurrence.Or le prétendu propriétaire demande d'adresser d'urgence la caution ou toute preuve de réservation sous forme d'un mandat cash, car habitant la province, il ne peut se déplacer.

Une fois la somme envoyée (somme souvent conséquente de 300 à 800 €), le propriétaire comme le logement disparaissent, et la victime n'a aucun recours car il est impossible d'identifier le destinataire du mandat cash, souvent à l’étranger. Ce procédé cible les plus vulnérables qui pensent faire une bonne affaire. Cette escroquerie est passible de 5 ans d'emprisonnement et de 375 000 € d'amende, mais la peine reste théorique car il est impossible d'en identifier les auteurs.

Source : ADIL 75 (Agence départementale d'information sur le logement 75)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : Adil 75

Sur le même thème