European Quarterly Monitor - 1T 2011

Publié le

Une étude produite par

Après la mise en place d'un arsenal de politiques fiscales agressives, de politique monétaire expansionniste, de réductions budgétaires, de plans de sauvetage internationaux, de coopération intergouvernementale, etc., digne en tout point de l'Invincible Armada, une vague d'ondes de choc imprévues pourrait peser davantage sur l'état déjà fragile de l'économie mondiale. Les signaux provenant de la zone européenne sont mitigés, mais il est certain qu'il y a du risque dans l'air.

L'inflation élevée, la volatilité du prix des produits et des taux de change vont s'ajouter à cette incertitude. Le consommateur allemand reste la clef de la croissance, bien que l'effort des autorités chinoises pour gérer leur secteur bancaire et soutenir le commerce mondial, jouera aussi un rôle majeur.

La volatilité des actions dépendra de ces derniers et la valeur des biens immobiliers sera aussi menacée. Certains prétendent que la volatilité excessive des marchés boursiers est équivalente à une contraction des taux d'intérêt d'une valeur de 7 points de base.

Source : AEW Europe

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.