Property Market Trends - 2012

Publié le

Une étude produite par

L’année 2011 a été marquée par une stabilisation globale de la croissance économique, à la suite du ralentissement de l’activité au 3ème trimestre, conséquence de l’aggravation de la crise des dettes souveraines européennes pendant l’été 2011. Le phénomène de W que l’on craignait au début 2010 en raison de l’extrême fragilité de la reprise, est devenu une réalité avec un taux de croissance de l’économie à peine supérieur à 2010 avec 1.7% (contre 1.5% en 2010) et surtout des perspectives de dégradation en 2012 avec un taux de croissance qui ne devrait pas dépasser 0.2%.

En effet, les économistes s’attendent à une croissance négative au 1er trimestre 2012 qui sera suivie d’une croissance très molle pendant le reste de l’année, croissance bridée par des politiques économiques (et notamment budgétaires) restrictives, conjuguées à un défaut de confiance généralisé des entreprises et des ménages, qui induit des comportements très attentistes de la part des acteurs économiques.

Source : Catella

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème