Premiers éléments cartographiques

Atlas de l'agglomération parisienne

Publié le

Une étude produite par

Si l'appartenance métropolitaine est aujourd'hui un sentiment partagé par tous, il est tout aussi réel que les contours de cette appartenance sont à géométrie variable. Selon que l'on considère les sujets, mobilité, logement, solidarité, initiatives locales mais aussi beaucoup d'autres aspects de la vie locale, de la réceptivité des tissus urbains, des ambitions de la ville durable, la métropole varie.

La cartographie offre cet intérêt d'illustrer ces réalités diverses, avec en premier lieu les "caractéristiques" communes sur le périmètre de la zone urbaine dense. Le coeur d'agglomération apparaît en effet comme un territoire marqué par un haut niveau d'homogénéité en termes de densité de population, d'emplois et de logements, de caractéristiques morphologiques mais aussi des défis communs, hébergement d'urgence, logement social et politique de la ville. Il est également concerné par des problématiques d'intensification urbaine, de transports et de choix stratégiques pour accompagner la transition énergétique et le respect de l'environnement. 

Source : APUR

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème

Etudes
Articles
Transactions