Retail Therapy

Regards croisés sur le commerce

Publié le

Une étude produite par

Le commerce électronique a modifié et continue de modifier les modes de consommation. Au-delà de l’expansion du commerce en ligne, les mobiles investissent désormais les points de vente et les consommateurs utilisent de plus en plus leurs mobiles ou smartphones et les réseaux sociaux dans leurs actes d’achat en boutique.

Le commerce en ligne ne cesse de gagner des parts  de marché et on devrait probablement à moyen terme  assister à une diminution de certaines surfaces de vente au profit de surfaces de stockage. Toutefois, il  ne supprime pas et ne remplacera pas les magasins physiques qui restent au cœur de l’expérience  d’achat. Certes, le commerce électronique a bousculé durablement certains secteurs comme celui des produits High Tech ou celui des agences de voyage mais le commerce en boutique reste majoritaire dans de nombreux autres secteurs. L’enjeu pour le commerce physique, quelque soit le secteur concerné, est d’intégrer dans les points de vente un dispositif permettant un parcours d’achat en adéquation avec les attentes du consommateur ; ce dernier étant lui-même devenu un vecteur de flux à travers les réseaux sociaux et autres smartphones.

Cette évolution entraîne un regain d’intérêt pour certaines surfaces, et une adaptation des concepts et des surfaces de vente existants.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème