Market View

Un marché logistique à deux vitesses - 3T 2014

Publié le

Une étude produite par

A l’issue du 3e trimestre, les tendances de la 1ère moitié de l’année se confirment et le marché logistique français s’affiche toujours en demi-teinte. Si l’Ile-de-France et le couloir rhodanien performent, le Nord-Pas de Calais, la région PACA et les marchés secondaires témoignent de mauvais résultats. Les 2 premiers marchés de la dorsale logistique polarisent plus de la moitié des transactions (en volume comme en nombre) et portent le marché national. Ce dernier est caractérisé cette année par un retour en force des prestataires logistiques, dont les contrats sont en grande partie liés à des acteurs de la grande distribution. Ce secteur constitue la dynamique du marché en 2014, intégrant sa fonction logistique en interne ou l’externalisant, tandis que les chargeurs industriels sont en recul, davantage touchés par la conjoncture.

Le contexte français, teinté d’incertitudes et donc d’attentisme, ne favorise toujours pas la prise de décision et les projets immobiliers, en particulier pour les petites moyennes entreprises mais aussi pour les marchés moins matures et/ou moins offreurs.

Source : CBRE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème