Territoires

La Sovafim épinglée par la Cour des comptes

Dans son rapport public annuel, la juridiction financière dresse un état des lieux au vitriol de la Société de valorisation foncière et immobilière (Sovafim), à l'origine créée pour revendre les actifs immobiliers devenus inutiles à Réseau ferré de France (RFF). La structure s'est peu à peu muée en "foncière publique", mais dans un "cadre juridique dépourvu de stabilité et de clarté", dénonce le document.