Spotlight

Le résidentiel de luxe à Paris

Publié le

Une étude produite par

Après un record des ventes en 2011 (+63%) et une année 2012 de tourmente (-23%), le marché du résidentiel de luxe s’est apaisé à partir de 2013, malgré une tendance toujours baissière des ventes (-5%). La situation reste inégale selon les arrondissements, puisque l'activité des 6e et 8e s’est contractée (de -41% et de -31%) alors que celle des 7e et 16e a continué de s'accroître (de 12% et 13% en un an). En 2014, ces tendances se sont maintenues.

Source : Savills

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : Savills

Sur le même thème