Annecy : bilan 2016 & perspectives 2017

Publié le

Une étude produite par

L'année 2016 aura été un excellent cru pour les marchés de l'immobilier d'entreprise de l'agglomération annecienne, suivant en cela une tendance positive observée au niveau national sur les marchés des régions.

Le contexte favorable (baisse des prix de l'énergie, faiblesse des taux d'intérêt, reprise des marchés européens...) est venu soutenir la dynamique locale, toujours caractérisée par un taux de chômage faible (7,7 % dans l'agglomération), une activité forte des PME/PMI constituant l'ossature du tissu économique local autour de quelques ETI per formantes, l'absence de défaillance significative d'entreprises et la reprise enfin enclenchée dans le BTP. L'environnement politique est également en mouvement avec la création de la commune unique d'Annecy (128422 habitants autour d'Annecy, Annecy-le-Vieux, Seynod, Cran-Gevrier, Pringy et Meythet) et l'extension de la Communauté d'Agglomération (nouveau Grand Annecy) aux Intercommunalités riveraines pour un total de plus de 199400 habitants.

Ces événements sont de nature à faciliter l'activité économique pour plusieurs raisons. La principale est certainement une prise en compte des besoins du développement économique et des entreprises sur un périmètre géographique plus large et l'harmonisation des politiques de développement, ainsi que le déblocage d'une offre foncière plus adaptée à la dynamique du territoire. En effet, notre étude montre les limites désormais atteintes des capacités d'accueil des entreprises. Après avoir abordé le "mal logement" résidentiel, il convient de s'intéresser à celui des entreprises. Ce dernier constitue indéniablement un frein à leur développement et à l'emploi.

Actuellement, nous gérons de (trop) nombreux dossiers de recherche de locaux ne trouvant pas de réponse adaptée sur le marché. Nous observons que les principales sources de motivation au déménagement d'une entreprise restent les besoins engendrés par sa dynamique de développement. Certains de nos clients ont déjà changé trois fois de locaux en six ans ! Il convient de leur apporter sur le long terme les solutions immobilières adaptées, afin de leur permettre de continuer à investir et à créer des emplois.

Source : Axite CBRE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème