2008 : Un second semestre difficile pour l’hôtellerie, mais une saison correcte pour les campings

Publié le

Une étude produite par

Les premiers effets de la crise sont apparus dans l’hôtellerie de tourisme dès le mois d’août, se poursuivant jusqu’à la fin de l’année. C’est plus particulièrement la clientèle étrangère qui a fait défaut à l’hôtellerie, notamment aux hôtels trois et quatre étoiles, dont le parc continue d’augmenter, dans la continuité des investissements de ces dernières années. Les taux d’occupation dans le haut de gamme ont donc davantage reculé que dans les autres catégories, où l’offre se restreint. En revanche, le retournement économique de 2008 ne semble pas avoir affecté la saison de l’hôtellerie de plein air : la fréquentation a légèrement augmenté par rapport à 2007, tirée par les performances des emplacements proposant des habitations légères aux campeurs.

Source : Ministère de l'Economie

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème