Parcours d’acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité

Publié le

Une étude produite par

En avant-première du Salon National de l’Immobilier (3-6 avril 2014, Paris), le Crédit Foncier dévoile les résultats d’une étude auprès de 3 700 Français visant à mieux appréhender le parcours d’acquisition de la résidence principale et à identifier les choix et arbitrages auxquels consent un acquéreur.
Les Français préfèrent-ils acheter une maison ou un appartement ? Le désir d’une maison dépend assez naturellement de la taille de la commune dans laquelle on souhaite habiter (la recherche d’une maison est plébiscitée par 92 % des futurs acquéreurs dans des communes de moins de 5 000 habitants contre 37 % pour les villes de plus de 100 000 habitants) et du nombre d’enfants à charge (91 % pour des familles de trois enfants contre 52 % pour les ménages qui n’en ont pas).

Quant au choix entre le neuf et l’ancien, 56 % des ménages qui optent pour une maison la recherchent dans l’ancien (44 % veulent faire construire une maison neuve) et près des deux tiers (64 %) à la recherche d’un appartement choisissent l’ancien.

Au terme d’un an de recherche, seulement un peu plus d’une personne sur deux a fait l’acquisition d’un logement : 53 % des personnes interrogées par le Crédit Foncier ont fait l’acquisition d’un logement au terme de douze mois, 28 % sont toujours en recherche et 19 % ont abandonné leur projet. C’est dans les petites communes que la recherche semble plus aisée : 59 % des personnes interrogées issues de communes de moins de 5 000 habitants ont fait l’acquisition d’un logement au terme d’un an de recherche. A l’inverse, ce ratio n’est plus que de 48 % pour les personnes issues de communes de plus de 100 000 habitants.

Source : Crédit Foncier

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème