Chiffres & statistiques

Conjoncture de l’immobilier - Résultats au troisième trimestre 2014

Publié le

Une étude produite par

La conjoncture immobilière reste globalement dégradée au troisième trimestre 2014. Face à la baisse des ventes de logements neufs (- 13,1 % par rapport au trimestre précédent), les promoteurs ont ajusté le niveau des mises en vente qui passe en dessous des 20 000 unités pour la première fois depuis 6 ans. Les autorisations de permis de construire repartent à la baisse au troisième trimestre, même si leur niveau cumulé sur un an se stabilise. Dans l’ancien, les transactions sont de nouveau en repli ; les prix se différencient entre l’Île-de-France où ils sont stables et la province où ils reculent (- 0,9 % sur trimestre). Le flux de crédits nouveaux à l’habitat est en hausse. Parallèlement, les taux d’intérêt baissent de nouveau et les durées d’emprunt se stabilisent.

Au total, la capacité d’emprunt des ménages augmente légèrement et les banques ressentiraient une hausse de la demande. Toutefois, l’activité des entreprises du bâtiment et des activités immobilières se dégrade ainsi que leurs perspectives à court terme. À plus long terme, les promoteurs immobiliers sont toujours incertains quant à leurs projets de mise à l’étude de nouveaux programmes.

Source : Ministère de la transition écologique et solidaire

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème