Le marché locatif de Paris QCA - 1S 2015

Publié le

Une étude produite par

-0,7% : l’activité transactionnelle sur le QCA se caractérise par sa stabilité et sa solidité au 1er semestre 2015, dans un environnement régional beaucoup plus fragile (-22% par rapport au 1er semestre 2014).

Les résultats observés sont particulièrement encourageants sur les segments des petites surfaces (moins de 1 000 m²) : ce coeur de cible habituel du QCA y est en forte progression (+12%, en un trimestre).

En dépit de 2 transactions de plus de 5 000 m² (exclusivement dans la Cité Financière), l’activité transactionnelle marque le pas en grandes surfaces : il faut dire que le 1er semestre 2014 avait été exceptionnel en la matière (5 transactions).

La progression du QCA témoigne de son attractivité auprès des utilisateurs, qui se sont montrés très réactifs aux valeurs de commercialisation modérées.

Le QCA concentre 12% de l’activité transactionnelle régionale au 1er semestre 2015.

Source : Knight Frank

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : Knight Frank

Sur le même thème