On point

Bilan et perspectives 2016 - Région lyonnaise

Publié le

Une étude produite par

e marché lyonnais reste le premier marché régional français, de-vant Lille, Marseille, Bordeaux ou Toulouse. Bien que le classement soit quelque peu chahuté au cours des six premiers mois, la métropole lyon-nais a fini par reprendre sa place de leader. Son attractivité ne se dément pas tant au point de vue des utilisateurs que de investisseurs.

Cette année encore, la métropole lyonnaise se distingue par son dynamisme et enregistre une demande placée bien plus importante que les autres villes de régions. Alors que le marché lyonnais cumule près de 180 000 m² placés à la fin septembre, Lille affiche 89 400 m², Toulouse 82 400 m², Bordeaux 78 000 m², et Aix-Marseille 80 000 m² environ. Il faut donc cumuler les mètres carrés placés de deux de ces agglomérations pour totaliser le volume réalisé en région lyonnaise, aucunes ne dépassant les 90 000 m² placés à la fin du 3ème trimestre.

Source : JLL

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.