Le baromètre LPI-Seloger des prix immobiliers - février 2016

Publié le

Une étude produite par

Les tensions sur les prix se font moins pressantes durant les mois d'hiver. Par exemple en février, lorsque les prix sont les plus bas dans l'année, l'amplitude saisonnière est de l'ordre de 2 % par rapport à juin, lorsque la pression sur les prix est la plus forte. Ainsi en janvier, les prix des compromis signés ont reculé de 0,2 % au cours des 3 derniers mois : les prix des maisons, toujours plus volatiles, reculent le plus fortement (- 0,5 %), alors que ceux des appartements restent à peu près stables.

Pour autant, la remontée des prix amorcée au printemps 2015 se confirme : les prix des logements anciens remontent maintenant, en dépit de leurs fluctuations saisonnières. La parenthèse récessive des prix est bien refermée. Et en janvier 2016, les prix des logements anciens sont supérieurs de 1,8 % à leur niveau d'il y a un an : de 1,1 % pour les appartements et de 3 % pour les maisons.

Les prix des maisons avaienr progressé le plus rapidement en 2015. Aussi, au-delà du ralentissement saisonnier habituel, le rythme annuel d'évolution des prix signés confirme sa remontée : avec +0,7 % pour l'ensemble du marché (+0,3 % pour les appartements et +1,5 % pour les maisons).

Source : Seloger.com 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : Seloger.com 

Sur le même thème