Business Immo, le site de l'industrie immobilière
European Monthly Report

Des loyers soutenus par les solides fondamentaux de l'offre et de la demande

Publié le

Une étude produite par

Des loyers soutenus par les solides fondamentaux de l'offre et de la demande

• Les loyers en Europe devraient croître d’environ 1,6% par an jusqu’en 2021. Les actifs commerce à Madrid, Milan et Londres devraient afficher les plus fortes progressions tandis que les bureaux à Londres feront figure d’exception avec une baisse prévue
de -1,2%.

• Le premier graphique ci-dessous montre qu’il n’y a pas de lien clair et direct entre l’évolution du PIB et celle des loyers. De ce fait, une compréhension approfondie de la logique de l’offre et de la demande spécifique à chaque secteur est impérative.

• La demande en immobilier d’entreprise en Europe devrait profiter au cours des cinq prochaines années de l’amélioration de l’offre d’emploi, avec un regain des créations d’emplois de bureau, notamment à Paris, Londres, Madrid et Milan.

• Les indicateurs moteurs de la demande en surfaces de commerce et logistique, tels que les dépenses à la consommation et la valeur ajoutée brute en commerce, montrent également de bonnes croissances locatives sur cinq ans, notamment en Europe Centrale et dans les principales villes britanniques.

• Le taux de vacance sur la majorité des marchés bureaux en Europe est proche ou aux niveaux les plus bas depuis 10 ans, avec les marchés allemands et français sous la moyenne européenne tandis que Varsovie et Milan s’approchent de leur plus haut
niveau historique.

• Sur la plupart des marchés de bureaux, le rythme des livraisons de surfaces neuves devrait s’accélérer mais à un niveau modéré en pourcentage du parc existant. Comparé au pic de 2007, le financement des développements reste globalement limité.

• Les prévisions de croissance de loyers sont positives pour la majorité des marchés clés, surtout pour les commerces de pied d’immeuble. Mais cette croissance devrait être ralentie par les livraisons futures, mis à part en logistique.

Source : AEW Europe

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.