Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Tableau de bord mensuel - Janvier 2018

Publié le

Une étude produite par

En janvier 2018, les taux des crédits du secteur concurrentiel (hors assurance et coût des sûretés) se sont établis à 1.49 %, en moyenne (1.56 % pour l’accession dans le neuf et 1.51 % pour l’accession dans l’ancien).

Les taux étaient restés à peu près stables au printemps, puis à l’été 2017, autour de 1.55 % en moyenne. Mais dès octobre, ils ont commencé à diminuer doucement, de l’ordre de 1 à 2 points de base chaque mois. Les conditions de financement et de refinancement de la production de crédits restent en effet exceptionnelles : le taux de l’OAT à 10 ans a régulièrement baissé durant l’automne, alors que les liquidités disponibles dans l’économie sont (sur)abondantes et bon marché. En outre, la volonté des établissements bancaires de soutenir la demande ne se dément pas. En elles-mêmes, les évolutions des taux constatées depuis plus de 6 mois soutiennent la solvabilité de la demande : d’autant que le rythme de l’inflation s’est nettement redressé en 2017. Mais la hausse rapide des prix de l’immobilier pèse sur une demande qui s’est progressivement affaiblie depuis le printemps 2017.

Ainsi depuis décembre 2017, les taux ont diminué de 5 points de base sur le marché des travaux (pour 1.38 % en janvier 2018) et de 2 points de base sur celui de l’ancien (pour 1.51 % en janvier 2018) et sur celui du neuf (pour 1.54 % en janvier 2018).

Et on remarque que la baisse des taux a concerné les prêts à taux fixe à 20 ans, alors que les taux sur les prêts à 15 ans et à 25 ans sont restés stables. D’ailleurs, si les taux des prêts à 20 ans sont pratiquement revenus à leur niveau de janvier 2017, ceux à 15 ans et à 25 ans restent de 6 à 7 points supérieurs.

Source : Observatoire Crédit Logement/CSA

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème