Les copropriétaires face aux travaux

Publié le

Une étude produite par

Être propriétaire à Paris, c’est essentiellement vivre en copropriété, c'est-à-dire dans un immeuble dont la propriété est répartie entre plusieurs propriétaires. Concernant son logement, chaque copropriétaire a la main pour organiser son lieu de vie, le gérer ou l’améliorer mais il en va autrement quand il s’agit des parties communes de l’immeuble.

Que l'on parle du gros œuvre ou des équipements, du budget nécessaire à leur utilisation, des frais d’entretien, des travaux de conservation ou d’amélioration, les intérêts de la copropriété vont se heurter à ceux des copropriétaires qui, pour des raisons financières ou tout simplement par convenance personnelle, peuvent très bien privilégier leurs propres intérêts.

Source : ADIL 75

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème