Eco Immo

Immobilier résidentiel : résistance - Janvier 2015

Publié le

Une étude produite par

Le marché résidentiel français continue à se corriger assez graduellement. Mais les tendances sont différentes entre le neuf et l’ancien. Dans l’ancien, le nombre de ventes reste élevé, 707 000 unités en novembre (cumul douze mois), en baisse de 13% par rapport aux points hauts de 2006-2007. Les prix sont en recul très mesuré, -1% au T3, -6% en cumulé depuis fin 2011. Dans le neuf en revanche, la correction est marquée, avec un recul des ventes et des mises en chantier de l’ordre de 35% par rapport aux points hauts de 2006-2007.

Compte tenu du poids de l’ancien (trois quarts du total des ventes), le marché est globalement en baisse modérée. La France reste ainsi une exception en Europe, où dans la plupart des pays, une correction significative des ventes et des prix est en place depuis 2008.

Source : Crédit Agricole

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème