Baromètre MeilleursAgents.com

Marché immobilier : sans la baisse des taux, les prix auraient baissé de -2 à -5% depuis le début de l’année

Publié le

Une étude produite par

Le marché immobilier vit sous perfusion. Alors que la demande reste faible, les taux d’intérêt soutiennent une hausse artificielle des prix limitée aux zones les plus dynamiques (Paris, petite couronne et quelques grandes villes de province).

Sans baisse des taux (-0,5%), les prix auraient mécaniquement baissé de -2 à -5% depuis le début de l’année alors que les hausses atteignent +1,1% à Paris, +0,8% en petite couronne, +1,0% à Lyon et jusqu’à +1,5% à Bordeaux.

L’état du marché immobilier est équivalent à la situation de l’économie européenne soutenue par la politique de taux bas de la BCE qui vise à relancer l’activité sans résultat marquant à ce jour.

Forcées de respecter des contraintes prudentielles de plus en plus fortes, les banques ne peuvent prêter qu’aux entreprises les plus solides et aux ménages les plus solvables.

Source : MeilleursAgents.com

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème