Logements : Bilan 2015 et prévisions 2016

Publié le

Une étude produite par

L’année 2015 se solde par un nouveau recul de l’activité du bâtiment de 3 % en volume, marquant ainsi une nouvelle année de repli de la production. En détail, le logement neuf poursuit son recul, enregistrant une baisse d’activité de 3,9 % avec 345 000 mises en chantier recensées. Le non résidentiel neuf se replie de 11,3 %, tous les segments de marché participant de cette dégradation. Enfin, l’améliorationentretien ressort en faible baisse de 0,2 %, du fait d’une moindre progression que prévue de la rénovation énergétique du logement, malgré la mise en place du Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) dont les effets bénéfiques s’avèrent indéniables. Fort logiquement, la correction de l’emploi ressort très marquée en 2015, la perte s’établissant à 30 000 postes y compris intérim en équivalent-emplois à temps plein (ETP). Les entreprises continuent toutefois de résister, comme le montrent la quasi-stabilisation des défaillances et le recul contenu des créations hors micro-entrepreneurs. Pour autant, elles connaissent en 2015 encore des difficultés de trésorerie et s’en trouvent très fragilisées.

Source : Fédération Française du Bâtiment (FFB)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème