Orientations et stratégie

Retour vers les émergents

Publié le

Une étude produite par

Le mois de mars rompt avec la tendance favorable qui portait les marchés depuis le 4e trimestre 2010, et en ce début de printemps, les investisseurs hésitent entre un optimisme fondé sur la qualité présente des fondamentaux et l'inquiétude face au risque de dégradation de la conjoncture, sous l'influence conjointe de risques exogènes qui s'accumulent depuis plusieurs semaines. Le choc japonais a été le catalyseur de cette rupture. A court terme, il va certainement remettre temporairement en question la bonne dynamique de l'économie locale depuis 2010, impacter les partenaires commerciaux du Japon et perturber la chaîne de production de certains secteurs où le Japon est un maillon crucial. Mais avec le recul et l'expérience acquise lors des précédents épisodes sismiques, on sait qu'au delà des perturbations de court terme, les tendances de fond de l'économie mondiale ne seront pas bouleversées.

Source : La Française AM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.