Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Lorraine : Une innovation très présente malgré de faibles dépenses de recherche

Publié le

Une étude produite par

Lorraine : Une innovation très présente malgré de faibles dépenses de recherche

En Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, plus de la moitié des entreprises innovent, et près de deux tiers parmi les exportatrices, comme au niveau national. L’Alsace occupe une place prédominante dans ce nouvel ensemble, la moitié des dépenses de R&D y sont concentrées. Un quart des fonctions métropolitaines de conception-recherche sont localisées dans la seule zone d’emploi de Strasbourg. La R&D d’ACAL peine à s’orienter vers la haute technologie, mais se distingue dans plusieurs secteurs industriels : la métallurgie en Lorraine, l’industrie pharmaceutique en Alsace et l’industrie agroalimentaire en Champagne-Ardenne. La recherche publique (47 % des dépenses en ACAL) se fait majoritairement dans l’enseignement supérieur. Pour les inscriptions dans les écoles doctorales et pour les demandes de brevets européens, ACAL se situe au 4e rang des nouvelles régions. Malgré les nombreux dispositifs publics en faveur de la recherche et de l’innovation, notamment 137 millions d’euros en 2012 au titre du CIR, ACAL ne parvient pas à égaler l’effort de R&D des régions européennes voisines.

Source : INSEE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.