Les marchés fonciers franciliens - juin 2013

Publié le

Une étude produite par

Les marchés fonciers présentent des signaux incertains et contradictoires. Malgré certaines tendances baissières, il est délicat de conclure à un fléchissement radical de ces marchés. Nous distinguons toutefois deux grands types de marchés aux fonctionnements différents : alors que le marché du foncier pour l’urbanisation se ralentit, le marché rural, quant à lui, affirme un relatif dynamisme.

Source : Observatoire régional du foncier en Ile-de-France (ORF)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème