Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Les marchés fonciers franciliens - février 2018

Publié le

Une étude produite par

Les marchés fonciers franciliens - février 2018

Les chiffres définitifs de l’année 2016 confirment le retour de la croissance sur les marchés fonciers et immobiliers. Après 2015, qui avait mis fin à quatre années de contraction, les transactions de terrain ont ainsi poursuivi leur croissance en 2016 (+ 7,2 %) pour atteindre 56 700 unités, niveau le plus élevé depuis 5 ans. Cette tendance haussière est également manifeste dans les volumes financiers : avec 31,9 milliards d’euros, il s’agit du total le plus élevé depuis 2006.

Au sein de ce marché global, les marchés urbains poursuivent leur progression et, fait nouveau, le segment de l’urbain non bâti contribue également à ce dynamisme aux côtés de l’urbain bâti.

Dans ce contexte favorable, les prix des terrains à bâtir pour maisons  individuelles, après trois années consécutives de baisse, ont progressé de 5,8 % en 2016 au niveau régional. Ils atteignent en moyenne 140 500 € en Île-de-France (contre 76 600 € au niveau national). En 2017, les mises en chantier de logements individuels ont progressé de 13 %, tant en diffus qu’en secteur aménagé. Les agréments de logements sociaux, en retrait de 14 % par rapport à 2016 restent toutefois le deuxième meilleur résultat des 15 dernières années. Les réservations à la vente de logements collectifs, après une année 2016 exceptionnelle, restent tout aussi dynamiques en 2017 (près de 32 000 logements en moyenne annuelle).

Source : ORF (Observatoire régional du foncier en Île-de-France)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.