Property Times

Croissant Ouest : l’exception dans un marché dépressif - 4T 2013

Publié le

Une étude produite par

Dans un marché francilien frappé par un recul de 25% de la demande placée, le Croissant Ouest a su tirer son épingle du jeu. Avec 588 500 m² de bureaux commercialisés en 2013, il voit en effet son activité progresser de 16% d’une année sur l’autre quand, dans le même temps, l’ensemble des autres secteurs franciliens voient leur demande reculer, dans des proportions allant de 19% pour Paris à 63% pour la Première Couronne.

A l’exception du secteur Péri Défense, qui a souffert d’un faible niveau d’activité sur le segment des grandes surfaces, cette hausse de la demande placée a concerné l’ensemble des sous-marchés du Croissant Ouest. La Boucle Sud enregistre ainsi une hausse de 16% en un an, tandis que la Boucle Nord et le secteur Neuilly-Levallois voient leurs performances progresser de 67% et 76% respectivement.

Dans un contexte de marché francilien marqué par un net recul des commercialisations sur le segment des surfaces supérieures à 5 000m², le  Croissant Ouest progresse à contre-courant, avec une performance en hausse de 35% d’une année sur l’autre sur ce segment de surfaces. Il en va de même pour les transactions de surfaces intermédiaires qui, en progression de seulement 3% à l’échelle francilienne, progressent de 31% dans le Croissant Ouest, notamment grâce aux efforts consentis par les propriétaires en termes d’accompagnements locatifs. Le créneau des petites surfaces voit, en revanche, son activité reculer d’une année sur l’autre (-20%).

Le loyer prime, à 570 €/m²/an fin 2012, se positionne désormais à 580€/m²/an (+2% en un an). Les mesures d’accompagnement demeurent conséquentes, pouvant représenter une décote de 20-25%, voire davantage entre le loyer facial et le loyer économique. Le loyer moyen de 1ère main a connu une évolution similaire pour atteindre 389 €/m²/an en fin d’année. Le loyer moyen de seconde main, relativement stable depuis 4 ans, se positionne aujourd’hui à 282 €/m²/an.

L’offre immédiate dans le Croissant Ouest, en hausse continue depuis 2010, a de nouveau progressé en 2013 (+12%). Près d’1,1 million de m² étaient ainsi vacants fin 2013, représentant un taux de vacance de 13,9%. Avec 385 000 m² de bureaux disponibles fin 2013 (+23% en un an), le secteur Péri Défense concentre plus du tiers du stock disponible dans le Croissant Ouest.

Près de 245 000 m² de bureaux ont été livrés en 2013 dans le Croissant Ouest, dont 160 000 m² disponibles au moment de leur livraison. Le niveau de livraison sera plus faible en 2014, avec seulement 163 000 m² actuellement en chantier, dont 92 500 m² encore sur le marché. Ces disponibilités se concentrent pour l’essentiel à Neuilly-sur-Seine (46 100 m²) et en Boucle Nord (28 400 m²).
 

Source: DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème