Note de conjoncture - Décembre 2015

Publié le

Une étude produite par

À l’été 2015, les économies développées ont conservé une croissance robuste, qui devient plus homogène. L’activité des pays anglo-saxons a ralenti tandis que l’économie japonaise a légèrement rebondi. Le PIB de la zone euro s’est à peine infléchi (+0,3%), comme en Allemagne, en Italie et en Espagne. L’activité a en revanche rebondi un peu plus fortement que prévu en France (+0,3 %) après la forte croissance du premier trimestre et le trou d’air du printemps. Dans quasiment tous ces pays, la demande intérieure est restée allante mais l’activité a été pénalisée par des exportations en repli. Le climat des pays émergents est resté globalement maussade : l’activité a tourné encore au ralenti en Chine, s’est à peine stabilisée en Russie, et s’est de nouveau contractée au Brésil. Les informations conjoncturelles de l’automne suggèrent que le climat des affaires des pays émergents cesserait de se dégrader, ce qui est de bon augure pour le commerce mondial dont le redémarrage serait cependant poussif.

Source : INSEE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.