Property Times

Deuxième Couronne : un début d’année en demi-teinte - 1T 2014

Publié le

Une étude produite par

Boostée par le positionnement de Safran sur 45 300 m² de bureaux à Châteaufort, la Deuxième Couronne a vu son volume de demande placée augmenter de 45% en un an. Toutefois, cette évolution cache de nombreuses disparités. En effet, si les secteurs Deuxième Couronne Autres, de Marne-la-Vallée, et du Pôle de Roissy ont vu leur volume de commercialisation augmenter fortement en un an, ceux de la Deuxième Couronne Sud et de Saint-Quentin-en-Yvelines ont connu des baisses respectives de 44% et 86% sur la même période.

L’offre immédiate de bureaux en Deuxième Couronne s’est à nouveau orientée à la baisse (-5% en un an) au cours des trois derniers mois, pour avoisiner 1,1 million de m², un niveau désormais similaire à celui du Croissant Ouest. Il en découle un taux de vacance de 5,6% fin mars 2014.

Le prime, toujours aussi attractif, se situe, selon la localisation, entre 200 et 235 €/m²/an. Depuis le début de l’année, le loyer de première main est demeuré stable, à 209 €/m²/an. La valeur locative moyenne de seconde main s’est, quant à elle, contractée de 4% en un an pour se positionner à 142 €/m²/an fin mars 2014.

Face à l’importance de l’offre immédiate, le volume des livraisons s’était clairement réduit entre 2011 et 2013. Celles-ci devraient reprendre en 2014 avec un peu plus de 242 000 m² attendus. Toutefois, les surfaces venant alimenter le marché seront peu nombreuses avec seulement 56 200 m² encore disponibles. La reprise devrait être nettement plus marquée en 2015 où plus de 484 000 m² pourraient voir le jour, dont un peu plus des trois quarts sont encore disponibles.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème