Point de conjoncture bureaux - Marché locatif Île-de-France

2014 : une embellie du marché encore artificielle, au prix d’efforts sur les loyers réels

Publié le

Une étude produite par

Si le rebond économique français, tant attendu, n’a pas eu lieu en 2014, l’activité locative tertiaire ne semble pas en avoir été affectée, car elle est restée alimentée par le mouvement de rationalisation et de modernisation immobilière des grands utilisateurs.

Source : Crédit Foncier Immobilier

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème