Property Times

Marseille : effet « La Marseillaise » - 4T 2014

Publié le

Une étude produite par

Le marché marseillais des bureaux enregistre un niveau record de transactions cette année avec près de 94 000 m² placés. C’est le niveau le plus haut enregistré depuis 10 ans et il est principalement du à plusieurs grandes transactions réalisées sur des immeubles neufs en fin d’année. Le secteur Euroméditerranée – centre-ville continue d’animer le marché en concentrant plus de la moitié des transactions, loin devant Nord Littoral et Marseille Sud.

L’offre a également fortement progressé en 2014 avec la libération et la livraison de grandes surfaces de bureaux. Contrairement à la demande, l’offre se répartit plus équitablement entre les secteurs marseillais : Euroméditerranée – centre-ville concentre 40% de l’offre, Marseille Sud 30% et Nord Littoral 20%.

Source : DTZ France

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème