Property Times

Marseille : L’embellie ne profite pas à la logistique - 2T 2014

Publié le

Une étude produite par

Près de 23 000 m² de bureaux ont été commercialisés sur le marché marseillais au 2e trimestre 2014, un chiffre en hausse de 58% par rapport au trimestre précédent. La demande placée sur l’ensemble du 1er semestre 2014 se porte ainsi à 37 300 m², soit 56% de plus qu’au 1er semestre 2013. Cette embellie a profité à l’ensemble des segments de surface, à l’exception des transactions inférieures à 500 m². Les commercialisations de grandes surfaces ont enregistré la progression la plus importante, avec 17 200 m² commercialisés via 6 transactions au cours des six derniers mois contre 3 mouvements pour à peine 5 000 m² un an plus tôt. Le loyer moyen de première main, orienté à la baisse en 2013, a de nouveau subi une correction de 7% au 1er semestre 2014, pour se positionner à 164 €/m²/an.

A l’inverse, la valeur moyenne de seconde main, en baisse continue depuis 2011, s’est redressée de 14% au cours des six derniers mois pour atteindre 158 €/m²/an fin juin 2014. La tendance haussière observée en 2013 sur l’offre immédiate de bureaux s’est confirmée au cours des six derniers mois (+7%). Le stock vacant représentait ainsi 133 800 m² fin juin 2014. Plus de 40 000 m² de bureaux neufs ou restructurés devraient venir alimenter le marché marseillais en 2014. Sur les 31 200 m² restant à livrer d’ici la fin de l’année, 15 000 m² sont encore disponibles. Ces surfaces se situent pour l’essentiel sur les secteurs Euroméditerannée/CV (5 700 m²) et Nord Littoral (6 200 m²).

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème