Investment Market Update

France : (Re)démarrage en trombe - 3T 2015

Publié le

Une étude produite par

L’investissement en immobilier d’entreprise a repris de la vigueur cet été, totalisant 6,9 milliards d’euros d’engagements au 3ème trimestre 2015, le meilleur depuis 2007. Depuis le début de l’année, les volumes investis en France s’élèvent ainsi à 14,3 milliards d’euros, un volume en recul de 5% par rapport à la même période en 2014 mais nettement supérieur à sa moyenne décennale.

Ce rebond repose à la fois sur la finalisation des deux plus grandes transactions de l’année (portefeuilles GECINA et Celsius) et sur le retour des engagements pour des montants unitaires supérieurs à 200 millions d’euros, moins présents au 2ème trimestre.

Le segment des bureaux, avec 10,4 milliards d’euros d’engagements depuis le début de l’année, reste de très loin l’actif phare des investisseurs, représentant près de 75% des acquisitions. Les actifs commerces totalisent, quant à eux, 3 milliards d’euros d’engagements, soit 20% de l’activité au sein d’un marché qui a privilégié les galeries et les centres commerciaux.

L’Ile-de-France a concentré 5,5 milliards d’euros d’investissement au cours du 3ème trimestre 2015, l’une des meilleures performances de la décennie. Depuis le début de l’année, les investissements franciliens totalisent 11,3 milliards d’euros, en progression de 6% sur un an. Devant la rareté de l’offre « Core », les investisseurs étendent leur périmètre géographique d’acquisition sans s’écarter des grands marchés tertiaires établis et ciblent davantage des actifs dotés d’un fort potentiel de valorisation, en VEFA notamment.

Source : Cushman & Wakefield

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.