DTZ Insight

Production de bureaux en IDF 2014-2017 : Blanc où es tu ?

Publié le

Une étude produite par

Les livraisons de bureaux auront été plus nombreuses en 2013 qu’en 2012 avec près de 780 000 m² de surfaces de bureaux achevés. Le renouvellement de l’offre tertiaire est surtout sensible sur le segment des immeubles d’un gabarit compris entre 30 000 m² et 50 000 m², qui avaient quasiment disparu du marché francilien en 2012. Le Croissant Ouest continue de faire la course en tête en termes de production neuve de bureaux avec, pour la 5e année consécutive, le volume le plus important de livraisons, avec 255 000 m² livrés au cours de l’année 2013.

Le Croissant Ouest tire aujourd’hui ses dernières cartouches. L’analyse des mises en chantier et des projets de bureaux dotés ou non d’un permis de construire dessine une géographie francilienne légèrement différente que par le passé. Les Première et Deuxième Couronne gagnent du terrain et concentrent l’essentiel de l’offre neuve livrable entre 2015 et 2017. Sur ces secteurs, on attend plus de 3,8 millions de m² sur les 6,6 millions identifiés à l’échelle de la région.

Peu de changements ont été enregistrés sur l’écoulement de l’offre neuve ; l’analyse des données par marché montre la dichotomie entre les marchés de Première Couronne et de Paris, avec des durées d’écoulement de 11 et 15 mois, et le Croissant Ouest ou La Défense. Sur ces deux secteurs, l’écoulement de l’offre à un an prendra davantage de temps avec des durées d’écoulement estimées à 28 et 79 mois.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème