Property Times

Marseille : Baisse de régime - 1T 2015

Publié le

Une étude produite par

Après une année 2014 prometteuse (94 000 m² de bureaux placés), le marché marseillais est orienté à la baisse en ce début 2015. Un recul des transactions (prises à bail ou acquisition) de 34% par rapport au 1er trimestre 2014 a été enregistré ; il est principalement du à l’absence de grande transaction ce trimestre. Ainsi les 9 000 m² transactés sont principalement composés de surfaces de seconde main de moins de 500 m².

L’offre a continué sa progression pour venir représenter quelques 169 000 m² immédiatement disponibles au sein de l’agglomération. Cette forte hausse (+18% en 3 mois) est en partie due à des livraisons de nouvelles surfaces de bureaux. Ainsi, Euroméditerranée, secteur où la construction est la plus active sur l’agglomération de Marseille, gagne 35% de stock en plus et concentre désormais 60% de l’offre neuve disponible, suite à livraison de l’« Astrolabe » (12 500 m²).

La majorité des livraisons prévues pour l’ensemble de l’année 2015 a eu lieu au 1er trimestre. Environ 17 000 m² ont en effet été livrés, dont les trois-quarts encore disponibles à la location. Les livraisons devraient ralentir sur le reste de l’année avant de reprendre en 2016. Environ 100 000 m² sont actuellement en chantier pour des livraisons d’ici à 2018 et 100 000 autres m² disposent d’une autorisation et pourraient également être lancés dans les trimestres à venir.

Face à la faible demande du trimestre, les loyers ont été calculés sur les 12 derniers mois. La valeur moyenne de 1ère main se maintient donc à un niveau élevé autour de 270 €/m²/an en raison de la commercialisation de la tour « La Marseillaise » en 2014. Celle-ci fait d’ailleurs référence pour le loyer prime qui se situe autour de 300 €/m²/an. Le loyer de seconde main se maintient, quant à lui, à 153 €/m²/an.

Source : DTZ France

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : DTZ France

Sur le même thème