Property Times

Marseille : Une rentrée en petite forme - 3T 2015

Publié le

Une étude produite par

Après un 2ème trimestre actif (23 600 m² placés), la demande de bureaux à Marseille est de nouveau repartie à la baisse, avec seulement 7 100 m² commercialisés au 3ème trimestre (-30% sur un an). Comme au 1er trimestre, ce repli de l’activité est dû à l’absence de transaction sur des surfaces supérieures à 1 000 m². Depuis le début de l’année, près de 40 000 m² ont été commercialisés, soit un recul de 14% sur un an.

Deux années de forte augmentation avaient tiré l’offre immédiatement disponible à son point le plus haut fin 2014, autour de 143 000 m². Depuis lors elle stagne, mais cette apparente stabilité cache cependant 2 évolutions contraires. Le stock de bureaux neufs recule depuis le début de l’année (-22 %) tandis que celui des bureaux de 2nde main progresse (+9 %). Le segment des grandes surfaces continue de concentrer les 2/3 du stock tandis que les secteurs Euroméditerranée /Centre-ville et Sud représentent, à eux deux, 70% de l’offre de l’agglomération.

Environ 23 000 m² de bureaux neufs ont été livrés depuis le début de l’année, principalement au 1er semestre, et une seule petite opération est attendue d’ici la fin de l’année. En revanche, les projets en chantier livrables de 2016 à 2018 représentent un volume de 92 000 m² dont quasiment la moitié est encore disponible. Peuvent s’y ajouter environ 80 000 m² de projets ayant obtenu un permis de construire et attendant, pour la plupart, une précommercialisation avant tout lancement. Les 2/3 des projets de bureaux se situent sur le secteur Euroméd./CV.

Source : Cushman & Wakefield

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème